Skip to main content

Comment fabriquer un masque maison de qualité??

Vous avez quelques notions de couture?? Fabriquer un masque à la maison peut être une partie de plaisir. L’Agence fran?aise de normalisation met à votre disposition des patrons et des règles à suivre pour vous aiguiller.

Masques barrières?: demandez le patron?!

à l’approche du déconfinement, l’idée du port généralisé d’un masque ??alternatif?? a fait son chemin. L’Académie nationale de médecine le préconisait dès le 2 avril et le premier ministre édouard Philippe, le 28 avril, l’a jugé ??préférable dans de nombreuses circonstances??. à partir du 11 mai, le port d’un masque sera par exemple obligatoire dans les transports en commun.

Le masque grand public, en réduisant les projections de gouttelettes de salive, prévient la propagation du virus. Mais vous devez continuer à appliquer les indispensables gestes barrières, le lavage régulier des mains et le respect de la distance d’un mètre entre chaque personne, notamment.

Des tutoriels et des patrons ont fleuri aux quatre coins du Web, mais attention?! Toutes les idées ne se valent pas. Oubliez les filtres à café et autres sacs d’aspirateur, par exemple. Ils contiennent des substances irritantes pouvant susciter des crises d’asthme chez certaines personnes.

Optez pour les patrons mis en ligne par l’Afnor, l’agence chargée d’évaluer les normes en France. L’Afnor a mis à disposition, gratuitement, un mode d’emploi ??AFNOR Spec – Masques barrières??. La fabrication, certes artisanale, doit satisfaire des exigences de performance et d’efficacité?: perméabilité à l’air, choix des matériaux, solidité des brides, résistance respiratoire et aux lavages, etc.

Pour réaliser un masque, suivez le guide

L’agence fran?aise détaille les matériaux testés et le mode opératoire avec des patrons prêts à l’emploi du masque ??canard?? ou ??à trois plis??, le plus répandu. Si vous avez des notions de couture et une machine, ces masques en tissu sont faciles à fabriquer.

Si vous jugez que les documents fournis sont trop techniques, appuyez-vous sur les tutoriels vidéo recommandés par l’Afnor.

Comment bien choisir son tissu??

Le choix du tissu est crucial?: il faut veiller à ce qu’il laisse passer l’air lorsque vous respirez tout en étant suffisamment étanche.
L’idée est d’avoir un maillage très serré. Utilisez un tissu 100 % coton et d’épaisseur moyenne, type popeline ou coton ??120 fils par centimètre carré?? (une indication mentionnée généralement sur l’étiquette d’un drap de lit ou d’une taie d’oreiller, par exemple).

Notre astuce?: testez-le à travers une vitre. Si le tissu laisse naturellement passer la lumière, il ne doit pas permettre de voir le soleil à travers.

L’étoffe doit aussi être suffisamment souple pour s’appliquer autour du visage.
Pour réaliser un masque, vous aurez besoin de deux ou trois coupons de tissu carrés de 20 centimètres de c?té.
Munissez-vous également de deux élastiques. à défaut, utilisez du ruban ou des biais plus longs. Les biais sont des bandes coupées dans l’oblique du tissu, généralement à 45 degrés par rapport au droit fil, et repliées en leur centre dans le sens de la longueur. Vous pouvez en acheter en mercerie ou les faire vous-même.

Où peut-on se procurer la matière première??

Vous ne disposez pas de tout le matériel nécessaire?? Pas d’inquiétude?: le gouvernement a autorisé l’ouverture aux particuliers des magasins spécialisés commercialisant du textile, comme les merceries.

à plus grande échelle, si vous êtes couturier/couturière, vous pouvez proposer vos services pour réaliser des masques confectionnés selon les recommandations de l’Afnor, ils seront destinés à la population (prioritairement les plus démunis et les plus fragiles). Il suffit de s’enregistrer sur la plateforme masques barrières solidaires, vous pourrez y trouver de la matière première mise à disposition des couturiers solidaires par des particuliers, des entreprises ou des associations proches de chez vous, qui disposent de surplus de fournitures.

Quel entretien pour ces masques??

Vous pouvez utiliser votre masque au maximum quatre heures, dit l’Afnor. Si vous partez travailler, il faudra vous munir de plusieurs exemplaires.

Après utilisation, les autorités sanitaires recommandent de le laver en machine avec une lessive classique à 60 degrés, pendant au moins trente minutes.
Ensuite, séchez-le à l’air libre ou dans un sèche-linge.
Un fer à repasser ou un sèche-cheveux sont déconseillés pour désinfecter un masque, ils ne peuvent se substituer à un lavage en machine. Le fer est seulement utile pour retirer des plis après séchage.

Attention?: évitez de faire bouillir votre masque pour ne pas endommager les tissus.

La norme Afnor prévoit 5 lavages et séchages si le masque est réalisé à la main à partir de tissus de récupération. Pour les masques grand public réalisés par des industriels, les seuils de lavage sont plus élevés?: 10, 20 ou 30 lavages selon indication.
Dans tous les cas, inspectez bien votre masque avant de l’utiliser. Les tissus et les coutures doivent être en parfait état.
?

Partager

Informations non-contractuelles données à titre purement indicatif dans un but pédagogique et préventif. Generali ne saurait être tenue responsable d’un préjudice d’aucune nature lié aux informations fournies.
亚洲春黄